1-    Les origines

Le village de Navacelles, commune de Saint-Maurice-Navacelles, dans l’Hérault, très connu par son cirque fluvial, est situé dans la vallée de la Vis, profondément creusée entre le causse du Larzac et le causse de Blandas.

Toute la région fut largement occupée dès la préhistoire comme le montrent les nombreux dolmens, menhirs, cromlechs et grottes-refuges répertoriés (voir ici). Au-dessus de Navacelles, deux grottes sont particulièrement intéressantes : du côté de Blandas, la grotte du midi a fourni les preuves d’une occupation néolithique (céramique, os, silex) et, du côté du Larzac, la grotte du cingle du Fort, connue sous le nom de « grotte des camisards », située près de la Baume-Auriol, qui a la particularité d’avoir un accès, difficilement trouvable, sur le plateau, fut utilisée pendant la guerre, dite des Cévennes ou des Camisards (nommés ainsi parce que, simples paysans, les contestataires combattaient en chemise), provoquée par la Révocation de l’Édit de Nantes en 1685. 

Rocher du Midi (oct 2016)
Rocher du Midi (oct 2016)
Grotte des Camisards (novembre 2015)
 Grotte des Camisards (novembre 2015)

C’est vers 4 000 avant JC que le méandre que formait la Vis fut coupé, peut-être avec l’aide de l’homme, créant alors une cascade de 15 mètres ainsi qu’une plaine circulaire d’un peu plus d’un km, appelée negadis = lieu inondable, et entourant un mont en forme d’huître (le caylar = le petit château).

Le village du bas et la cascade (oct. 2015)
Le village du bas et la cascade (oct. 2015)

Cette nouvelle plaine permit ainsi la culture des céréales tandis que les flans des parois rocheuses, aménagés en terrasse, étaient plantés de vignes et d’oliviers.

Le caylar (décembre 2010)
Le caylar (décembre 2010)

Ce petit mont est surmonté par une Vierge, installée sur un pilier en tuf, dans lequel est englobé, semble-t-il, un tronçon d’une statue féminine gallo-romaine, dont cette Vierge a, peut-être, pris la place.

La Vierge du caylar
La Vierge du caylar
Morceau de statue ?
Tronçon de statue

Toujours est-il qu’à l’époque gallo-romaine, des villae (domaines agricoles) sont implantées dans la région (voir le Viala < du latin villa, commune de Saint-Maurice-Navacelles), notamment la villa de la Baume Auriol, citée en 807 comme appartenant à Guillaume de Gellone ou d’Aquitaine(750-815), comte de Toulouse, canonisé sous le nom de saint Guilhem et fondateur de l’abbaye de Gellone, devenue ensuite l’abbaye de Saint-Guilhem le désert, puis à Fulcran, évêque de Lodève, en 988 et à Pierre VII de Bermond, seigneur d’Anduze en 1223.

P1050442

Un point d’information sur le site du Cirque de Navacelles, avec navettes vers le village et restaurant, se trouve maintenant à cet endroit.

Voir http://www.visit-languedoc.fr/annuaire/maison-du-grand-site-de-france-cirque-de-navacelles-accueil-et-decouverte-de-la-baume-auriol.html

Le cirque, vu de la Baume-Aurio (décembre 2008)
Le cirque, vu de la Baume-Aurio (décembre 2008)

Un autre point d’information,également avec navettes et restaurant, existe aussi de l’autre côté, dans le Gard, sur la commune de  Blandas.

Voir http://cirquenavacelles.com

4 ont commenté “Navacelles au fil du temps

  • Fuzier a écrit le :

    La photo de décembre 2012 ne représente pas le Rocher du Midi mais « Rocalte »
    j.Fuzier et M.Louise Jourdan

    Répondre
  • christophe gagneux a écrit le :

    Bonjour,
    bravo pour ces pages si riches !

    J’ai un « bernard de novacelle » dans un récapitulatif de 1731 concernant des actes de 1243 « Reconnaissance des reverands pères de saint Guilhem »

    Le domaine de Navacelle passa de la famille de Sarret ( les habitants seront en conflit avec Pierre de Sarret, conseiller du roi en 1660) à celle de Banastier et Avesque (bourgeois) via une vente.La famille de la Prunarede la vend le 18 janvier 1834 à Mr Anthouard, président du tribunal civil de Vigan.

    J’ai quelques documents que je pourrais vous scanner.

    Cordialement,
    Christophe à Toulon

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis