Le nom de cette commune apparaît au 10ème siècle sous la forme vicus abiliensis, dérivée du gallo-romain Abiliacus, signifiant « domaine d’Abilius » et indiquant qu’il y avait là une propriété rurale à cette époque mais le lieu a été habité depuis la plus haute antiquité puisque des fouilles faites dans les années 1980 sur le site du Petit Paulmy (à l’est du bourg, sur la rive droite de la Claise) ont révélé des traces d’occupation remontant au paléolithique. Notons aussi que ce dernier toponyme, venant de Pausaniacus ou « domaine de Pausanius » montre qu’il y avait là également un domaine gallo-romain. D’autres domaines se trouvaient à Bessé (Bettiacus), à Chisay (Casiacus) et à Langeville (Langia Villa).

L'Archéolab (août 2014)
L’Archéolab (août 2014)

On peut voir à Abilly l’Archéolab : musée ouvert du 1er juillet au 31 août, construit en 1992 sur le site du Petit Paulmy, qui conserve les trouvailles faites à cet endroit, à savoir : du paléolithique : des éclats de bifaces , du néolithique, des nucléus et des « livres de beurre »  nucléus de silex ainsi nommés parce qu’ils avaient la forme d’une motte de beurre d’une livre, que les agriculteurs moulaient avant leur vente et utilisés pour produire de grandes lames courbes, outils particulièrement tranchants mais aussi objets d’échange et de prestige, de l’âge du bronze : des tessons de céramique, de l’époque gallo-romaine : une structure rectangulaire .

Nucléus, du type "livre de beurre" et grande lame
Nucléus, du type « livre de beurre » et grande lame

On a découvert à Abilly :

Du paléolithique : selon diverses publications, des pierres taillées de cette époque (burins, grattoirs, lames, racloirs, biface, etc.) ont été découverts dans l’abri Reignoux et dans l’abri des Roches (au nord-ouest, un peu après la jonction de la Claise et de la Creuse).

Reconstitution de l'abri Reignoux (Musée du Grand Pressigny)
Reconstitution de l’abri Reignoux (Musée du Grand Pressigny)

Du néolithique : selon le dictionnaire Carré de Busserolles, le docteur Léveillé, membre de la Société Archéologique de Touraine (SAT) a découvert en 1864 dans les terres de la Claisière (entre le Grand Pressigny et Abilly, sur la rive gauche de la Claise) des instruments en silex, haches, couteaux, casse-têtes, polissoirs, etc.

Vase néolithique, découvert au Petit Paulmy (phptp JC Marquet)
Vase néolithique, découvert au Petit Paulmy (phpto JC Marquet)

De l’époque gallo-romaine : selon les photographies aériennes de Jacques Dubois, il y avait deux villas gallo-romaines, au Foulon (près du Petit Paulmy) et à la Blanchetière (au nord-est d’Abilly, près de Bessé mais sur la commune actuelle du Grand Pressigny). Cette dernière villa disposait de thermes, alimentés par un aqueduc.

Notons aussi que, selon le site internet Touraine Insolite, un dolmen aurait existé au lieu-dit La Pierre à Vinaigre, à 1 500 m. au nord-ouest du bourg.

Reconstitution de l'abri des Roches (Musée du Grand Pressigny).
Reconstitution de l’abri des Roches (Musée du Grand Pressigny).

 

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis