Famille PIERRES

 

Jean PIERRES, tué en 1415 à Azincourt, est à l’origine de six branches :

 

Les PIERRES DE FOUGERAY, descendant de Pierre PIERRES, fils aîné de Jean.

Les PIERRES DE LA BONINIÈRE et les PIERRES DE LA VRILLAYE, descendant de Josias PIERRES, descendant lui-même de Guillaume PIERRES, second fils de Jean.

Les PIERRES DE NARSAY et les PIERRES DES ÉPAUX, descendant de Daniel PIERRES, frère de Josias.

Les PIERRES D’ÉPIGNY, descendant d’Antoine PIERRES, descendant lui-même de Guillaume PIERRES, second fils de Jean.

 

Jean II PIERRES, petit-fils de Guillaume PIERRES, second fils du premier Jean PIERRES, épousa, en 1537, Charlotte Clavurier. De cette union naquirent deux fils Guy PIERRES, à l’origine des PIERRES DE LA BONINIÈRE et des PIERRES DE NARSAY, puis Antoine PIERRES, à l’origine des PIERRES D’ÉPIGNY.

 

Famille PIERRES DE FOUGERAY

Issue de François Nicolas PIERRES DE FOUGERAY, descendant de Charles PIERRES, fils de Pierre PIERRES, fils aîné de Jean PIERRES.

 

Eugénie PIERRES de Fougeray (1785-1839), fille de Pierre Madelon Jean René PIERRES de Fougeray (1758-1828), fils de François Nicolas PIERRES de Fougeray, épousa, en 1805, son lointain cousin Gabriel Théodore de PIERRES de Narsay (1785-1837).

 

Leur fils Eugène Stéphane de PIERRES (1818-1876), député de la Mayenne, épousa, en 1842, l’américaine Jane Mary Thorn (1822-1873), qui fut dame d’honneur de l’impératrice Eugénie de Montijo.

 

Famille PIERRES DE LA BONINIÈRE, PIERRES DE LA VRILLAYE et PIERRES DE NARSAY

 

Guy PIERRES épousa, en 1565, Jeanne de Montléon. De cette union naquit Josias PIERRES.

 

A 1 Josias PIERRES, seigneur de la Boninière, épousa d’abord, en 1599, Gabrielle de Butan.

De cette union, naquirent :

B 1 Hector, qui épousa en 1630 Claude de Villars

C 1 Maximilien, qui épousa Marie du Pont.

 

A 2 Josias PIERRES épousa ensuite, en 1610, Nérée de Courault.

De cette union, naquirent :

D 1 Josias II, qui épousa, en 1662, Suzanne Carré

E 1 Daniel, seigneur de Narsay, qui épousa, en 1662, Marie de Refuge

F 1 Cassandre, qui épousa, en 1630, François de Messemé, seigneur de Talvois à Nouâtre et de la Cour au Berruyer, à Cheillé.

 

De Josias II PIERRES et Suzanne Carré, naquirent :

D A Anne Suzanne (1664-1731), qui épousa, en 1680, Isaac II de Gébert

D B Arnaud Daniel, seigneur de la Vrillaye, qui épousa, en 1698, Perrine Buquet.

 

D’Anne Suzanne PIERRES et Isaac II de Gébert, naquirent :

D A1 Isaac Prosper de Gébert (1692-1765), qui épousa Marie Élisabeth de Gréaulme

D A2 Puis Pierre Isaïe de Gébert, qui épousa, en 1760, Thérèse Rosalie de Blet

D A3Puis Perrine Rosalie de Gébert, qui épousa, en 1809, François Louis de Mauvise.

 

D’Arnaud Daniel PIERRES DE LA VRILLAYE, naquirent :

D B1 Marie, qui épousa, en 1734, Jean Jacques de Thubert

D B2 Puis Jean Jacques René Thubert, qui épousa, en 1755, Jeanne de la Baume le Blanc (1714-1802)

D B3 Puis Gabriel Thubert de la Vrillaye (1761-1842).

 

De Daniel PIERRES, seigneur de Narsay, naquirent :

E A1 Daniel II, qui épousa Marie Agnès Drouin

E B2 et Gédéon, qui épousa Claude de Beauvau et qui fut à l’origine de la branche des Pierres des Épaux.

E A2 de Daniel II naquirent :

E A3 François Daniel, qui épousa, en 1746, Marie Madeleine Goirant

E A4 Puis Daniel Abel Marie, qui épousa, en 1782, Louise Catherine Le Breton

E A5 Puis Gabriel Théodore, qui épousa, en 1805, sa cousine Eugénie PIERRES, fille de Pierre Madelon Jean René PIERRES DE FOUGERAY

 

De Cassandre PIERRES et François de Messemé naquirent :

F A1 Nérée de Messemé, qui épousa, en 1677, Charles Joseph de Rochefort

F A2 Puis, des précédents, Dominique de Rochefort (mort en 1742). 

 

Famille PIERRES D’ÉPIGNY

 

Antoine PIERRES épousa, en 1565, Marguerite de Mons, fille de Pierre de Mons, seigneur d’Épigny, à Ligueil.

 

De cette union, naquit René, seigneur d’Épigny, qui épousa, en 1611, Marguerite du Billard.

 

De cette union, naquit Antoine II, qui épousa, en 1657, Henriette de Fouchier.

 

De cette union, naquit René II, qui épousa, en 1692, Scot de Coulanges.

 

De cette union, naquirent René III et Charles Constant.

 

De René III, cité en 1715, naquirent René Antoine, cité en 1748, puis Antoine Anne Joseph, dernier seigneur d’Épigny.

 

De Charles Constant, qui avait épousé, en 1715, Catherine de Marsay, naquit François Constant, seigneur de La Pierre, à Civray.

 

 

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis