LA GARDE

Revenant sur la D760, on trouve peu après, à gauche, une rue qui conduit à La Garde : ce fief est cité dans les archives en 1538 sous le nom de La Garde ou le Pont, puis en 1639 sous le nom du Pont de la Garde ; l’une des cheminées porte un blason aux armes des de Pierres ; il appartenait en 1538 à Gabriel Mirault ou Rivault, docteur en médecine ; le fief fut acquis en 1684 par Pierre Martineau, époux de Françoise de Bordeaux et partagea dès lors le sort des autres biens de cette famille. Un premier logis fut construit au 15ème ou au 16ème siècle et fut agrandi par la suite.

la Garde (mars 2013)

De La Garde, une rue, après avoir traversé la D749 qui va vers Champigny-sur-Veude, conduit, à gauche vers Torcé et, à droite, vers le Moulin de la Planche.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis