LA TUILERIE et BEAULIEU

En prenant à droite de cette départementale, qui porte dans son début le nom de rue de Besland, on trouve ces deux lieudits où il existait des constructions gallo-romaines, vues par photographies aériennes ; il est probable que ce sont ces constructions qui ont donné naissance à la légende de la ville disparue de Besland, variante du Bellus Locus, qui a donné son nom à Beaulieu, où selon la tradition une des cloches de l’église, qui sonnait la nuit, aurait été trouvée. Des photographies aériennes, prises en 1981, qui montrent qu’il y a là de nombreux vestiges de constructions gallo-romaines, expliquent sans doute l’origine de cette légende (Voir Gallia, 43.2, 1985).

La Tuilerie (déc. 2013)
Beaulieu (décembre 2013)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis