Le nom de cette commune apparaît pour la première fois en 971 dans une charte de Thibault le Tricheur, comte de Blois sous la forme Brugogalus, venant du latin burgus (bourg) et du gaulois -ialo (clairière) et signifiant donc « le bourg dans une clairière ».

Abbaye de Bourgueil (mai 2009)
Abbaye de Bourgueil (mai 2009)

PATRIMOINE DÉCOUVERT

Du néolithique :

Un fragment de hache en roche vert sombre a été découvert au lieu-dit le clos de Beaune à 500 m à l’est du bourg. Voir Gérard Cordier : Instruments perforés de l’Indre-et-Loire, in Bulletin de la Société Préhistorique Française, 75-2, 1978.

n°2 meule de la Gitonnière (Cordier)
n°2 meule de la Gitonnière (Cordier)

Une meule presque entière a été découverte à la Gitonnière (à l’est du bourg, près de Santenay) et un grand mortier constitué d’un bloc creusé d’une cuvette ovale bien régulière a été trouvé dans la berge du Changeon au Pont du Gué (au nord-est, près de Marcé). Voir Gérard Cordier : Matériel néolithique tourangeau de mouture et de broyage, in Revue Archéologique du Centre de la France, 30, 1991. 

Mortier du pont de gué (Cordier)
Mortier du pont de gué (Cordier)

Selon le Dictionnaire géographique de Carré de Busserolles (tome 1), il y avait sur le territoire de cette commune un dolmen, maintenant disparu.

 

De l’âge du fer :

Une voie gauloise, qui franchissait le Changeon à Marcé, traversait le territoire de cette commune (voir Benais).

 

De l’époque gallo-romaine :

Ancienne voie Chinon Le Mans au lieu-dit Santenay (février 2019)
Ancienne voie Chinon Le Mans au lieu-dit Santenay (février 2019)

Des domaines gallo-romains se trouvaient à Marcé, au nord-est du bourg, venant de Marciacus ou « domaine de Marcius », à Santenay, à l’est du bourg, à la limite avec Restigné, venant de Sentennacus ou « domaine de Santennus (patronyme gaulois) » et à La Villatte, au nord-ouest du bourg, venant de Villetta ou « petit domaine ».

Ancienne voie Chinon Le Mans au lieu-dit le Pont du gué) février 2019
Ancienne voie Chinon Le Mans au lieu-dit le Pont du gué) février 2019

Deux voies gallo-romaines se croisaient à Marcé : la voie qui longeait la rive droite de la Loire, en reprenant en partie la voie gauloise mentionnée ci-dessus, continuée aujourd’hui par la D 35, et une voie allant de Chinon au Mans, qui suivait la rive droite du Changeon en passant par le Pont du Gué. Il ne pas confondre ce lieu-dit avec la rue du Pont du Gué (500 mètres plus au nord), où passait la voie gauloise.

Ancienne voie Marcé (pont du gué) Bourgueil (février 2019)
Ancienne voie Marcé (pont du gué) Bourgueil (février 2019)

Selon le site Touraine insolite, un trésor, contenu dans un vase de terre noire gaulois et composé de 693 pièces romaines datés de 204 à 16 avant JC a été découvert en 1902 au lieu-dit La Forêt, au sud du bourg.

Bourgueil est aujourd’hui connu surtout par son vin et par le souvenir de l’acteur Jean Carmet (1920-1994) qui y naquit, les deux étant d’ailleurs liés aujourd’hui puisque la Maison des vins de Bourgueil se trouve dans l’ancienne maison (du 15ème s.) de Jean Carmet.

Les Halles (mai 2009)
Les Halles (mai 2009)
Située dans l’ancienne province de l’Anjou, Bourgueil a été rattachée à l’Indre-et-Loire en 1790 au moment de la création des départements. Son ancienne abbaye (fondée au 10ème s. par Emma, comtesse de Blois) conserve de beaux bâtiments et peut être visitée.
Abbaye (photographie aérienne)
Abbaye (photographie aérienne)

 Sur le plan littéraire, Bourgueil est lié au souvenir de

Rabelais, dont le père possédait une maison à Gravot (voir ici).

Maison de Rabelais à Gravot (septembre 2009)
Maison de Rabelais à Gravot (septembre 2009)

Ronsard, qui célèbre dans son oeuvre Marie Dupin une jeune fille de Saint-Nicolas de Bourgueil. (voir Ronsard)

Maison de Marie Dupin à Port Guyet (site de la mairie)
Maison de Marie Dupin à Port Guyet (site de la mairie)

Balzac, qui évoque brièvement Bourgueil dans une nouvelle : Maître Cornélius.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis