AIGREMONT

Le Manoir d’Aigremont, du 16ème siècle, domine la vallée de la Riolle. La tourelle rectangulaire à l’ouest contient un escalier de pierre et il y avait, dans la cour, l’entrée d’un souterrain refuge.

Aigremont (janvier 2014)

C’était un fief noble qui appartenait au 14ème siècle à la famille d’Aigremont. Il appartint ensuite à Guillaume de la Mark, seigneur de Sainte-Maure puis à la famille Fourateau puis à la famille Dangé d’Orsay (voir généalogie ci-dessous et voir La Chapelle Blanche).

D’origine modeste, François Balthazar Dangé d’Orsay fut d’abord laquais de René Louis Voyer d’Argenson mais grâce à la protection de son ancien maître, il devint fermier général en 1736 et il acheta alors de nombreuses propriétés, dont l’hôtel de Villemaré (Place Vendôme à Paris), le manoir d’Aigremont et le château de Bagneux à Bournan ainsi que le château de Grillemont à La Chapelle Blanche et Le Puy de Sepmes. Son neveu René François Constance Dangé d’Orsay, maréchal des camps et des armées du roi à Loches, hérita d’une partie de ses biens.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis