Histoire 

Le nom de cette commune, qui viendrait du gaulois berulavum signifiant « lieu où pousse le cresson», apparaît, peut-être, pour la première fois au 11ème siècle dans la charte 192 (de 1092) du cartulaire de Noyers, avec un témoin appelé par Paul Letort Jean de Bralou, traduction de « Johannes de Bralo » mais il n’est pas certain qu’il s’agisse de Braslou.

Vue de Braslou (mai 2016)
Vue de Braslou (mai 2016)

Selon le Patrimoine des communes d’Indre-et-Loire (édition Flohic, 2001), des silex du paléolithique a été découvert à la Babinière (à l’est du bourg) et de l’outillage néolithique a été trouvé au Petit Bois (deux lieudits portent ce nom, l’un à l’est du bourg et l’autre au sud-ouest), aux Boix (à l’est du bourg) et au Moulin Corneau (au sud-ouest).

Le toponyme le Chillou qui vire (à côté de L’Eau morte, au sud-ouest du bourg) garde le souvenir d’un menhir disparu, qui selon la légende tournait sur lui-même tous les 100 ans.

Selon plusieurs affirmations, qui semblent toutes remonter à Louis Dubreuil-Chambardel, trois ou quatre squelettes associés à de la céramique et à quelques objets en fer ont été retrouvés lors de l’arasement d’un tumulus  de 20 m de diamètre et de 1 m de hauteur, délimité par une couronne de pierres sans doute doublée extérieurement d’un fossé circulaire.

Des domaines gallo-romains existaient à Champigny-le-Sec (au nord-est du bourg), venant de Campaniacus ou « domaine de Campanius (le Paysan) » (voir ci-après) et au Millery (à côté de Champigny), venant de Milleriacus ou « domaine de Milhari (patronyme germanique) ».

.

Champigny-le-sec (mai 2016)
Champigny-le-sec (mai 2016)

Le premier seigneur connu, au 13ème siècle, est Guy Odart (né en 1250), seigneur de Braslou et de Verrières-en-Loudunois. Son arrière-petit-fils : Guillaume Odart (décédé vers 1445), seigneur de Braslou et de Rilly-sur-Vienne, chambellan du roi René, épousa Isabeau de Craon, fille de Guillaume II de Craon, seigneur de Sainte-Maure et de Nouâtre.

Une certaine Philippe de Braslou, inconnue par ailleurs, épouse de Jean de Courçay, est citée en 1252.

Vue de Braslou (mai 2016)
Vue de Braslou (mai 2016)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis