Le nom de cette commune apparaît pour la première fois en 1243, dans une charte du prieuré Saint-Jean du Grais (Azay-sur-Cher), sous la forme Chamberium, venant de Cambariacus ou « domaine de Cambarius ». Un autre domaine existait sans doute à Izernay (à l’ouest du bourg), venant d’Isarnacus ou « domaine d’Isarnus (patronyme germanique) ».

Histoire-768x403

Selon le site de la mairie, les données archéologiques révèlent la colonisation de Chambray avec des vestiges d’une voie romaine dans le bois du Saint-Laurent (au sud-ouest du bourg), des gisements de minerai de fer et de silex exploités par les Gaulois et les Gallo-romains.

Bulletin_de_la_Société_archéologique_[...]Société_archéologique_bpt6k65508439 (2)

Les fouilles archéologiques ont découvert un tumulus et une mardelle (ancienne demeure creusée profondément dans le sol se présentant aujourd’hui « sous forme de fond de cabane » souvent remplie d’eau et assimilée à une mare) datant de l’époque gauloise dans le bois de Chambray ainsi que des vestiges de zones funéraires gauloises en forme d’enceinte au Sud-Ouest de la commune.

Bulletin_de_la_Société_archéologique_[...]Société_archéologique_bpt6k65508439

Voir aussi : Jean-Mary Couderc : Les enceintes en terre de Touraine, in Bulletin de la Société Archéologique de Touraine, 40, 1984.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis