Le nom de cette commune, connue surtout par sa carrière-musée, apparaît pour la première fois au 11ème siècle, dans une charte de Foulques Nerra sous la forme Channaios, venant de Catenacus ou « domaine de Catenus ».

1492500033-Channay

PATRIMOINE DÉCOUVERT

Du paléolithique : selon la revue Symbiose, 29, 2013, un biface de cette époque a été découvert en 2007 près de la Templerie (au sud-ouest du bourg).

biface de la Templerie (Symbiose)
biface de la Templerie (Symbiose)

Du néolithique :

Selon le Patrimoine des communes d’Indre-et-Loire (Flohic 2011), une céramique de cette époque a été découverte à la Fontaine (au sud-est du bourg, près de Champeigné).

Selon un rapport du Service Régional de l’Archéologie du Centre (2005), deux sépultures de cette époque, associées à une enceinte à fossés interrompus, ont été mis à jour (où ?).

Carrière-musée des faluns (photo Tourainissime)
Carrière-musée des faluns (photo Tourainissime)

De l’époque gallo-romaine :

Outre le domaine indiqué par le nom de la commune, un autre domaine agricole gallo-romain existait à Champeigné, venant de Campiniacus ou « domaine du Campagnard). À cette époque, ces domaines se trouvaient sur le territoire des Andécaves.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis