LA VRILLIÈRE, LA RICHARDIÈRE, LA FUCHARD

En prenant la route située en face du château, on arrive à la Vrillère et à la Richardière, deux domaines faisant partie de la paroisse de Lièze. Le fief noble de la Vrillère (ou de la Vrillière) est cité en 1484 et l’on peut encore voir son pigeonnier rond ainsi que le double portail d’entrée, caractéristique de nombreux manoirs de Touraine.

La Richardière est maintenant une ferme où les bâtiments modernes côtoient les restes d’un manoir fortifié dont il reste la porte cochère (murée) ainsi que la porte piétonne, flanquée d’une échauguette.

La Vrillère (février 2013)

Continuant cette route, on arrive sur la commune de La Tour-Saint-Gelin ; on prend la première route à droite et l’on passe par les Caillers et la Rancheraie, puis à côté d’Oiré (du latin Auriacum ou domaine d’Aurius).

La Richardière février 2013

Après Oiré, on revient sur la commune de Chezelles et on peut voir sur la droite la tour carrée de la Fuchard, dernier vestige d’un manoir du 17ème siècle.

Chezelles : la Fuchard (février 2013)

Une personne a commenté “Chezelles

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis