Le nom de cette commune apparaît pour la première fois au début du 13ème siècle dans l’expression in villa de Claré, signifiant « dans mon domaine de Claré », venant de Clariacus ou « domaine du Célèbre » mais selon le site de la commune ce toponyme viendrait du gaulois clar (surface plane et dégagée).

large

D’autres domaines se trouvaient sans doute à Brossay (à l’ouest du bourg), venant de Brocciacus ou « domaine de Broccius », patronyme venant du gaulois broccos (blaireau) ainsi qu’au Souchay (au nord du bourg), venant de Soppiacus ou « domaine de Soppius (patronyme gaulois) ».

Le Pas Saint-Brice (photo Pierre Audin)
Le Pas Saint-Brice (photo Pierre Audin)

Le Pas-Saint-Brice (à l’ouest du bourg, au bord de la D 49, un eau avant Savigné-sur-Lathan) est probablement un mégalithe vénéré dans l’antiquité et christianisé suite au passage de Saint Brice dans la région.

La D 34 continue peut-être une ancienne voie gallo-romaine, qui partait de la grande voie Orléans/Angers, au niveau de la commune actuelle de Cinq-Mars-la-Pile et qui montait vers le nord.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis