Le nom de cette commune, qui a fait partie de l’Anjou, jusqu’en 1790, n’apparaît qu’en 1616 et vient sans doute d’un patronyme, inconnu par ailleurs.

PATRIMOINE À VOIR

Dans son Inventaire des mégalithes de la France (1963), Gérard Cordier indique plusieurs monuments mégalithiques dans cette commune :

cromlech (Touraine insolite)
cromlech (Touraine insolite)

Au lieu-dit la Pelouse, au sud de la gare, on peut voir un cercle de pierre de 25 m. de diamètre, avec une pierre plus grosse au centre ; selon Louis Bousrez, il s’agit d’un cromlech, mais il s’agit peut-être d’un pseudo-cromlech.

Autre vue du Cromlech (Touraine insolite)
Autre vue du Cromlech (Touraine insolite)

Près de là se trouve un dolmen en ruine, dont la table est au sol et les supports un peu plus loin ; Selon la tradition, ce dolmen aurait été détruit par Saint-Martin.

Touraine insolite
Touraine insolite

Au lieu-dit la Besselière (à 4,2 km au nord), on peut voir un bloc de poudingue, haut de 1,60 m., considéré comme un menhir ou un pseudo-menhir

Menhir de la Besselière (Touraine insolite)
Menhir de la Besselière (Touraine insolite)

PATRIMOINE DÉCOUVERT

 

La voie gallo-romaine qui allait de Chinon au Mans, passait sur le territoire de cette commune, en suivant sans doute la vallée du Changeon et en passant aux Maisons Rouges, toponyme indiquant souvent un lieu d’étape sur une voie ancienne.

Continvoir-1108b-copie

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis