Le nom de cette commune apparaît au 12ème siècle, dans une charte de l’abbaye de la Clarté-Dieu (Saint-Paterne Racan), sous la forme Cosma, venant du patronyme gaulois Cotisama.

PATRIMOINE DÉCOUVERT

En 2007 a été découvert à la Tesserie, au sud-ouest du bourg, une exploitation agricole gauloise ; voir Bénédicte Quilliec et Jean-Marie Laruaz : Un établissement rural de La Tène finale à Couesmes, La Tesserie (Indre-et-Loire) in Revue archéologique du Centre de la France, 50, 2011. Il s’agit d’un habitat organisé autour d’un enclos fossoyé quadrangulaire d’environ 60 m. de côté et comprenant une douzaine de bâtiments de tailles et de fonctions différentes, avec un puits, profond de 9 m. situé à l’extérieur de l’enclos. Les fouilles ont permis de récolter de nombreux tessons de céramiques, des fragments d’objets métalliques, dont 2 faux, des lames de couteaux, des clous, une clé, des fibules, etc. et enfin 3 ossements provenant de 2 crânes différents.

La Tesserie, vue aérienne (BACF)
La Tesserie, vue aérienne (RACF)

Des meules et des fragments de meules en grès ; un possible aiguisoir ; une hache polie en roche dure laissent supposer une occupation antérieure ou une réutilisation d’objets du néolithique.

La Tesserie, plan (RACF)
La Tesserie, plan (RACF)

Voici la conclusion de cet article : « les bâtisseurs ont manifestement tenté d’édifier un lieu imposant, la conception du site de La Tesserie ayant fait l’objet d’une recherche peu habituelle. Les connaissances mises en œuvre pour l’édification de l’enclos peuvent éventuellement dénoter le statut particulier de ses habitants. En conséquence, le caractère agro-pastoral de cet établissement ne saurait pas qualifier, à lui seul, la nature de cette occupation. La fonction ostentatoire nous paraît en effet trop évidente pour être négligée. (…) Dès la phase la plus ancienne de l’occupation, et tout au long de celle-ci, le mobilier céramique est d’influence occidentale ; le répertoire est très proche des productions que l’on rencontre sur le territoire du peuple des Andes. Dès lors, il est tentant de proposer que les habitants appartiennent à cette sphère d’influence, ce qui tendrait à accréditer les hypothèses sur les limites du territoire des Turons. »

La Tesserie, objets métalliques (RACF)
La Tesserie, objets métalliques (RACF)

Toute cette région, en effet, qui sous l’ancien régime fera partie de l’Anjou, se trouvait, à l’époque gauloise, chez les Andécaves (ou Andes), dont la capitale était Juliomagos (Angers)

Des domaines agricoles gallo-romains existaient sans doute à Lassy, au nord-ouest du bourg, venant de Lasciacus ou « domaine de Lascius » (patronyme gaulois), à Montigny, à l’est du bourg, venant de Montaniacus ou « domaine du Montagnard » et à Parigné, au nord-est du bourg, venant de Pariniacus ou « domaine de Parinius ».

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis