Le nom de cette commune apparaît pour la première fois, à la fin du 11ème siècle, sous les formes Curcellae et Villa de Courcelles dans le cartulaire de l’abbaye de Saint-Florent de Saumur, venant du latin curticella, signifiant « petit domaine rural ».

Chantilly (photo Touraine insolite)
Chantilly (photo Touraine insolite)

Un autre domaine se trouvait sans doute à Chantilly, au sud du bourg, venant de Cantiliacus ou « domaine de Cantilius ». La vue aérienne de l’ancien château de Chantilly, du 15ème siècle, montre bien qu’il y avait là une villa, au plan rectangulaire.

Chantilly, vue aérienne (photo Touraine insolite)
Chantilly, vue aérienne (photo Touraine insolite)

Ces domaines étaient situés sur le territoire des Andécaves et cette région faisait partie de l’Anjou jusqu’à la Révolution.

Le territoire des Andécaves
Le territoire des Andécaves

Selon Gérard Cordier les toponymes suivants : la Pièce de la Forge (où ?), la Butte Noire (où ?) et le Fourneau (à l’est du bourg) indiquent la présence d’une activité sidérurgique dans l’antiquité ; voir Toponymie paléosidérurgique de la Touraine, in Norois, 19, 1983.

Selon le Patrimoine des communes d’Indre-et-Loire (Flohic 2011), le territoire de cette commune fut occupé à l’époque gallo-romaine et la D 3, entre Courcelles et Channay-sur-Lathan serait un ancien chemin gallo-romain.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis