Famille Drouin

 

1 Guillaume I Drouin de Champmorin, fils de Gilles Drouin, seigneur de Champmorin et de Beauvais (Ligré) (mort vers 1673), notaire royal à Chinon, épousa Françoise le Bourguignon (morte en 1671) et eut quatre fils, parmi lesquels :

2 Charles Drouin de Champmorin

3 Guillaume II Drouin de Champmorin

 

2 Charles, sénéchal de l’Île-Bouchard, épousa en 1677 Anne Dubois et il eut deux fils :

2.1 Pierre

2.2 Guillaume III, marié en 1723 avec Marie Torterue (voir Sazilly)

 

3 Guillaume III épousa en 1673 Jeanne Lucas (morte en 1688) et fut le père cinq enfants, dont :

3.1 René

3.2 Guillaume Drouin de Beauvais, qui épousa en 1695 Anne Gabrielle Joulin de Montours. Sa fille Marie Anne Drouin, née en 1696, épousa Jacques Philippe Ragonneau

 

2.1 Pierre épousa en 1728 Jeanne Lenée et fut le père d’Élisabeth Anne (1730-1787)

 

3.1 René (1679-1735), « marchand de Nantes »,  épousa en 1706 Marie Françoise Budan (1685-1727) et fut le père de

3.1.1 Louis

3.1.2 Pierre Guillaume

 

3.1.1 Louis (1722-1813), armateur à Nantes, épousa en 1763 une autre Marie Françoise Budan et fut le père de trois filles : Marie Louise Thérèse, née en 1765, qui épousa Jacques de Bouteiller, Marie Sophie, qui épousa en 1787 Michel Picot de Limoëlan, et Marie Henriette, née en 1768, qui épousa en 1787 Charles François Bouteiller

 

3.1.2 Pierre Guillaume Drouin épousa Marie Anne Radegonde Gaillard et fut le père de

4. Charles Drouin de Parçay, associé de son oncle Louis, fut seigneur de Courcoué , de la Brèche à Parçay-sur-Vienne, de la Bellonière à Cravant et de la Mabilière à Courcoué, qui épousa sa cousine Élisabeth Anne et qui fut le père de

4.1. Marie Charlotte, qui épousa en 1773 Urbain François Lambert

4.2. Louis Charles Drouin (1753-1837), maire de Parçay-sur-Vienne, fut le père d’un autre Charles Drouin.

5. Cet autre Charles Drouin (1786-1844) épousa Marie Madeleine Voisine de la Fresnaye (morte en 1848) et fut le père de Julie Drouin

6. Julie Drouin (morte en 1885) épousa en 1834 Jacques Louis de Fadate de Saint-Georges (mort en 1883) et ils eurent deux fils :

6.1 Edmond Jacques de Fadate de Saint-Georges, né en 1835 à la Bellonière

6.2 Raoul Jacques Patrice de Fadate de Saint-Georges (1838-1893)

4 ont commenté “Courcoué

  • TEMPÉ Philippe a écrit le :

    Ma Grand-mère, Yamina Collet, fille de Jeanne, Marie-Louise Brisson, elle même fille de Marie Le Brun de la Messardière, possédait un tableau représentant une partie de la généalogie de la famille de Cabaret.
    Il y avait sur ce tableau le texte suivant : Dieu est mon seul appui. Je n’ai recours qu’a lui. Je ne parle de lui à la volée. …… …… Tous ceux qui ont dit le contre ont manty.
    Ce tableau a disparu de chez mon frère après un déménagement à Bordeaux. Qui en est le détenteur actuel ? Il l’a peut-être acquis, de bonne foi, chez un antiquaire ou dans une brocante ? J’aimerai savoir. Si vous savez, merci de me renseigner.
    Nota : Par ma mère, je suis un arrière-arrière petit-fils de Marie Lebrun de La Messardière.
    Philippe Tempé.

    Répondre
  • Pelletier Francis a écrit le :

    Jacques de Baignan et Françoise Goulard son deux de mes ancêtres. Leurs fils Pierre est aussi un de mes ancêtres, mais ensuite il faut s’intéresser à ses enfants de premier lit avec Catherine de Ballisam ( leur fille Lucrèce de Baignan) pour continuer ma ligne généalogique. L’ascendance des « De Baignan » remonte à la nuit des temps généalogiques et on y trouve du beau monde, et du moins beau. J’ai plus de mal à « remonter » la lignée « De Baigneux » et Goulard. Si vous avez des infos, elles m’intéressent. Sinon, merci pour ce court article qui évoque leur mémoire.

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis