Le moulin à tan : ce genre de moulin servait à broyer l’écorce de chêne (tann en gaulois), qui était ensuite utilisée pour le tannage des peaux, dont l’armée faisait un grand usage au 19ème siècle. En prenant à droite au moulin à tan, on arrive à la Croix-de-bois, où il y a des habitations troglodytiques ; là passait sans doute l’ancienne voie gallo-romaine allant de Sainte-Catherine-de-Fierbois à Chinon. Il y a un lavoir près de ce moulin.

Le moulin à tan (mai 2013)

4 ont commenté “Cravant-les-Coteaux

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis