LA BOISSELIÈRE

En revenant sur la D 21, on rencontre peu après la D 457, qui conduit vers Neuil (voir cette commune) et Villaines-les-Rochers et qui permet d’aller voir, d’un peu loin, le manoir de la Boisselière ; ce manoir du 15ème siècle est à la limite des communes de Crissay et de Neuil , dont il fait partie pour des cartes postales anciennes ; l’angle nord-ouest du manoir est flanqué d’une poivrière, à l’intérieur de laquelle une inscription indique « 1647 Jehan Deguef… » ;  il s’agit sans doute d’un membre de la famille de Gueffron, qui posséda longtemps ce manoir, le premier seigneur connu, au 15ème siècle, étant Jean de Gueffron, dit le Picard et le dernier : Isaac de Gueffron (1669-1727), seigneur de Croisne à Brizay (voir cette commune) et de la Boisselière ; il fut acheté en 1758 par Charles Huet, seigneur de Maugonne (voir ci-dessus) ; la façade est percée de 100 boulins répartis de la façon suivante : neuf rangées de 8 boulins et de 2 rangées de 14 boulins.

La Boisselière (photo André Montoux)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis