LA FONTAINE DES HUGUENOTS

Si, après le carrefour de la D 21 avec la D 457, on continue sur la D 21, on voit, à gauche, un chemin qui mène à la fontaine dite des huguenots, qui apparaît dans le cadastre de 1831. Ce nom fait référence à la tradition selon laquelle une cloche de l’église volée par les protestants en 1562 aurait été engloutie dans les environs et tinterait tous les cent ans[1]. Monsieur André Bourrée (voir le château), qui vit à Crissay depuis plus de 80 ans, m’a dit que cette fontaine avait longtemps servi de lavoir.

Fontaine des huguenots (mai 2013)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis