LA BOSNIÈRE

Outre le domaine de Curtius, il y avait sans doute un autre domaine à la Bosnière, dont le nom apparaît en 1087 dans la charte 144 du cartulaire de l’abbaye de Noyers sous la forme Bosnaicum comme appartenant à Oda Petite, sœur de Geoffroy Peloquin (voir Sepmes).

Ce toponyme, cité également dans les chartes 452, 467 et 528, est traduit par Bosnay par Paul Letort mais ce lieu est de toute évidence sur la commune de Cussay or le seul Bosnay (en fait le Bosnai) en Touraine se trouve sur la commune de Chanceaux-sur-Choisille, au nord-est du bourg, c’est-à- dire très loin de Cussay. Quant à Bosnay, il viendrait, selon Denis Jeanson de Bonacus ou « domaine du Bon ». Je pense donc que le Bosnaicum du cartulaire correspond à la Bosnière, venant, comme le Bosnai, de Bonacus.

 

La Bosnière (sept. 2014)
la Bosnière (août 2019)
la Bosnière (août 2019)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis