LA ROCHE D’ANCHAILLE:

Situé près de la voie gallo-romaine, ce lieu présente toutes les caractéristiques d’un oppidum. Il y eut d’abord là un habitat troglodytique puis un château fortifié au 13ème siècle, cet endroit étant alors appelé Rocham domini Caroli (la Roche du seigneur Charles). Le château fut modifié au 15ème et il appartenait, au 17ème siècle, à Pierre II de Mons puis à Charles Christophe de Mons, puis à Côme François de Mons d’Orbigny, qui fut blessé à la bataille de Fontenoy et qui devint ensuite capitaine de dragons à Port-au-Prince (voir Civray-sur-Esves), où il a toujours des descendants.

La Roche d’Anchailles (sept. 2014)

Selon la tradition, il y eut là un souterrain-refuge et un atelier monétaire à l’époque mérovingienne, dont les monnaies portaient l’inscription coccacus vicus.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis