Le nom de cette commune apparaît en 900 sous la forme Haia (Haie) ; elle s’est appelée successivement La Haye (18ème siècle), La Haye-en-Touraine, puis (en 1802) La Haye-Descartes et enfin Descartes depuis sa fusion, en 1967, avec la commune voisine de Balesmes. Quant au nom de Balesmes, il vient de Belisama, divinité importante du panthéon gaulois, dont le nom signifie « la très brillante », « la très rayonnante », surtout associée au feu domestique, cette déesse du foyer est aussi chargée de l’artisanat du métal et du verre, et notamment l’art métallurgique (plus particulièrement la fabrication des armes) ; elle est aussi responsable des arts, en particulier du tissage. Elle a enfin un rôle de guérisseuse, associée aux sources thermales. Il est donc possible que l’église Saint-Pierre de Balesmes, située non loin de la source de la Crosse, ait remplacé un temple dédié à cette déesse.

Église de Balesmes (juin 2011)
Église de Balesmes (juin 2011)

Des domaines agricoles gallo-romains existaient sans doute à Céry (nord-est du bourg), venant de Servacus ou « domaine de l’Esclave », à Migné (nord du bourg), venant de Magniacus ou « domaine du Grand », à Parthenay (nord-est du bourg), venant de Partheniacus ou « domaine du Parthe », à Paulmy (nord-ouest du bourg), venant de Pausaniacus ou « domaine de Pausanius » et à Prouray (au nord du bourg), venant de Probatius ou « domaine de l’Agréable ».

descartes plan 0912b

 

PATRIMOINE À VOIR

Le Chillou du Feuillet (au nord-ouest du bourg) : ce Dolmen, aussi appelé « Le cimetière des Fées » ou « Le cimetière des Pucelles », est une sépulture collective construite par les premiers éleveurs agriculteurs de la région, au 4ème ou 3ème millénaire avant JC. La chambre rectangulaire, dont l’ouverture se trouve à l’est, mesure 4 mètres de long. Elle est protégée par une table supportée par 5 pierres. Comme pour tous les dolmens, l’ensemble était recouvert par un tumulus, dont la base se devine encore. Selon la légende, Gargantua aurait joué aux palets avec « le Chillou du feuillet ». Ce dolmen se trouve près de la Barbotinière, propriété qui appartenait à la famille de René Boylesve et que ce dernier appelle Courance dans son œuvre.

Le Chillou du Feuillet (décembre 2009)
Le Chillou du Feuillet (décembre 2009)

 

La voie gallo-romaine qui allait de Dangé Saint-Romain à Thésée-la-Romaine est encore bien visible, à la sortie nord-est de la commune, entre les anciens domaines de Céry et de Migné.

Ancienne voie à la sortie de Descartes (décembre 2011)
Ancienne voie à la sortie de Descartes (décembre 2011)

PATRIMOINE DÉCOUVERT

 

Biface appelé "limande" découvert à Balesmes (Musée du Grand Pressigny)
Biface appelé « limande » découvert à Balesmes (Musée du Grand Pressigny)

Paul Fitte (1917-1997) archéologie spécialiste de la préhistoire a découvert dans des gravières situées au bord de la Creuse à Balesmes du matériel lithique qu’il attribue au paléolithique.

 

 

Une personne a commenté “Descartes

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis