Le nom de cette commune apparaît pour la première fois en 1105, dans une charte de l’abbaye de Saint-Sauveur de Villeloin (Villeloin-Coulangé) sous la forme Ferrariae, toponyme qui, comme pour la commune précédente, indique la présence de mines de fer, exploitées à l’époque gauloise, dont des scories ont été trouvées près de l’ancienne gare et près des étangs de la forêt.

Un domaine agricole gallo-romain existait sans doute aux Mousées (à l’est du bourg), venant de Mocciacus ou « domaine de Moccius ».

PATRIMOINE À VOIR

Fontaine d'Orfonds (site de la commune)
Fontaine d’Orfonds (site de la commune)

La fontaine d’Orfonds : cette source, au nord-ouest du bourg, est sans doute une source antique qui a été christianisée par la construction de la chapelle Saint-Nicolas-du-Bois, disparue au 16ème siècle, et par la légende du magicien voleur Orfons, qui aurait été enfermé dans cette fontaine !

Fontaine d'Orfonds (fascicule sur le sentier)
Fontaine d’Orfonds (fascicule sur le sentier)

Cette source, en forme de fer à cheval, donne naissance à un ruisseau qui alimente l’aqueduc de Contray (voir Loches) dont le dernier pilier (à l’est) se trouve sur la commune de Ferrière-sur-Beaulieu.

site de la commune 2
Pilier de l’aqueduc de Contray (site de la commune)

La fontaine Sainte-Monégonde, au nord-ouest du bourg, selon le cadastre de 1826, (lavoir actuel ?) ; selon le Dictionnaire de Carré de Busserole, cette source antique avait (a ?) la réputation de guérir les fièvres et une chapelle, détruite au 19ème siècle, y avait été construite sur les ruines d’un fanum antique. Une autre source précise que « les pèlerins y trempaient en secret du pain qui mangé en famille préservaient des fièvres. Actuellement la fontaine non entretenue ressemble surtout à un petit marécage. »

PATRIMOINE DÉCOUVERT

Une hache polie du néolithique (découverte où ?), propriété de la Société Archéologique de Touraine, témoigne de la présence humaine sur le territoire de la commune à cette époque.

Hache polie de Ferrière-sur-Beaulieu (photo PCIL)
Hache polie de Ferrière-sur-Beaulieu (photo PCIL)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis