COUZAY

Couzay, qui vient du gallo-romain Cociacum ou Cottiacum, domaine de Cocius ou de Cottius, apparaît sous la forme Cosseia, dans la charte 503 (1136) du cartulaire de Noyers.

Il faut différencier le Haut Couzay, sur la commune de Jaulnay, où il reste une ferme et un pigeonnier  du Bas Couzay, qui faisait partie de la paroisse de Jaulnay mais qui est maintenant sur Saint-Gervais-les-trois-clochers (Vienne).

février 2016
février 2016. Le haut Couzay

Pierre Bouët, veuf d’Anne de la Lande, est cité comme sieur de Couzay en 1539 ; la propriété passa ensuite à son fils René Bouët, époux d’Andrée Roquet.

Pierre Giraudeau, « sieur de Couzay, de la paroisse de Jaulnay en Anjou », est cité en 1648.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis