Le Martray : ce toponyme vient du latin martoretum et désigne, en général, un endroit où il y eut des tombeaux de martyrs ou une nécropole. Le premier seigneur connu est René de Fay de Juillé, également seigneur de la Mousselière à Jaulnay, cité en 1531, qui avait épousé en 1525 Jacquine d’Arsac, née à Loudun. Le fief appartint ensuite à ses descendants, dont Urbain Joachim de Fay (mort avant 1745), époux de Marie Petit, née à Jaulnay, qui eut deux fils : Pierre Henry de Fay, seigneur de la Mousselière, né vers 1722 à Jaulnay et mort en 1776 à La Celle Saint-Avant, ainsi que Florent de Fay, chanoine, titulaire de la chapelle du Crucifix au Puy de Sepmes (voir cette commune).

février 2016. Le Martray
février 2016. Le Martray

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis