Le bourg

Église Saint-Avant : L’église actuelle date du 12ème siècle et a peut-être remplacé une église primitive édifiée au 6ème siècle à l’endroit de l’ermitage de saint Avent. On ne sait pas grand-chose de ce saint Avent , peut-être s’agit-il de saint Aventinus, qui fut évêque de Châteaudun puis de Chartres et qui mourut vers 526. Selon le cartulaire de l’abbaye de Noyers (Charte 662), ce saint Aventinus aurait été massacré dans la région par « des infidèles » en même temps que saint Gratien, saint local, fêté le 23 octobre et protecteur de l’abbaye de Noyers.

Mairie et église de La Celle (janvier 2014)

Cette église est orientée est-ouest et l’abside, à l’est, est décorée par des modillons.

Abside de l’église (janvier 2014)

Les seigneurs de la Tourballière y avaient le droit de sépulture et de litre funèbre ; leur enfeu était situé près de mur nord, non loin de la grande porte ; l’emplacement qu’il occupait est encore marqué par un reste de sculpture ; au 17ème siècle on y voyait encore un tombeau « de 3 pieds sur 6 pieds environ » (voir la Tourballière ci-dessous). Il reste une trace de cet enfeu, à gauche de l’entrée principale.

Intérieur de l’église (janvier 2014)

On peut aussi voir, près de l’entrée (demander les clés à la mairie), un beau bénitier offert en 1881 par M. Chartier, notaire et maire de La Celle.

Rue de Bayonne

C’était, au 15ème siècle, la rue principale du village ; elle a été remplacée aujourd’hui par la rue du clos de l’image, prolongée par la rue du 11 novembre 1918.

On peut voir au n°3 de la rue du clos de l’image une grande maison avec un pigeonnier carré.

3 rue du clos de l’image (janvier 2014)

On peut également voir au n°6 de la rue du 11 novembre 1918, une maison en mauvais état avec une porte ouvragée et, à droite de la porte, l’ancien écoulement de l’évier.

6 rue du 11 novembre (janvier 2014)

Il y a aussi, un peu plus loin, au n°11, une grande maison avec un passage couvert soutenu par des corbeaux.

11 rue du 11 novembre (janvier 2014)

3 ont commenté “La Celle Saint Avant

  • maguin claudine a écrit le :

    je suis tres contente d avoir trouvé ce site!!! en effet cevillage est celui de mes grands parents maternels et arrieres grands parents les parents de ma grand mere etaient employés au chateau de la tourballiere comme cuisiniere et cocher!!!! grand mere armandine y est née! la lignée du coté de mon grand pere daniot a exercé. le metier de menuisier . ils habitaient pres de la boucherie dans l ancien relais de l image. je n ai jamais rien trouvé sur ce site historique qui devait etre un relais de poste .au musée de la poste a paris il existe une carte de tous les relais de poste mais on y indique un relais a port de piles…… si vous aviez des elements de recherches je serais ravie merci encore

    Répondre
  • Michel S. PERDREAU Columbus, OHIO 43232 USA/EUA a écrit le :

    Turbaliere/Tourballiere, Chateau de la

    Mr. le Comte Adrien de Murat avait un bibliotheque impressionante en 1855 (Biblibiographie de France)
    « Catalogue des livres composant la bibliotheque du Chateau de a Turbaliere, appartenant a M. Le Comte A. de Murat. Poitiers: Imp. de N. Bernard, 1855. 94 p. 22 cm. BNF & Bibl. de Geneve (CH)
    Par la suite ..
    Importante bibliotheque composée de livres pour la plupart anciens et provenant des chateaux de la Tourbaliere (Indre et Loire). Hotels de Ventes, Tours 9-10 novembre 1922. 20 p. Archives Dept 37: 8 Bh 602
    Tableaux, meubles anciens et modernes. Vente8 novembre 1922. 13 p.. @ INHA, Paris 75002.
    Merci pour vos travaux.

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis