La Tourballière

Vue générale de la Tourballière (octobre 2013)

Le nom de ce toponyme, venant du patronyme germanique Turbal, apparaît pour la première fois au 15ème siècle. C’est à cette époque que fut construit l’ancien château, qui a conservé sa tourelle d’escalier et sous lequel il reste un souterrain servant de refuge au moyen-âge.

Ancien château de la Tourballière (octobre 2013)

Il reste de ce souterrain la descente, d’une vingtaine de marches, voûtée en plein cintre, qui s’ouvre à l’est, au pied de la muraille et qui conduit à une galerie creusée dans le roc, avec un puits asséché près de l’entrée.

Plan du souterrain de la Tourballière (dessin Gérard Cordier)

Un des premiers propriétaires connus de ce fief qui relevait de la seigneurie de Nouâtre est Roger du Guast, né en 1593, marquis de Montgauger (voir Saint-Épain) et fils de Michel du Guast, gouverneur d’Amboise.

Ancien château de la Tourballière (photo André Montoux)

Au 17ème siècle, le fief appartenait à Benjamin de Pierre-Buffières, marquis de Chamberet, seigneur également du Châtelier à Paulmy, qui, en 1670, fit dresser procès-verbal contre le curé de la Celle : Robert des Lamberts, qui avait fait briser, dans l’église, le tombeau des seigneurs de la Tourballière ainsi qu’un cercueil de plomb qui s’y trouvait. Il s’ensuivit un long procès, dont l’issue est inconnue (voir l’église, ci-dessus).

Ancien château de la Tourballière (janvier 2014)

Ce Benjamin de la Pierre-Buffière était protestant ; il était le fils de Louis de Pierre-Buffière (1563-1620) et de Marie de la Noue (1595-1652), petite fille du célèbre François III de la Noue (1531-1591), dit Bras-de-fer, à cause d’une prothèse métallique et compagnon d’armes d’Henri de Navarre ; il épousa en 1639, au temple protestant de Châtellerault, Louise d’Aubery (née en 1614), fille de l’ambassadeur de France en Hollande.

Ancien château de la Tourballière (carte postale)

Il s’expatria après la révocation de l’Édit de Nantes, en 1685, et, plus tard, la Tourballière fut achetée par Marc René Voyer d’Argenson (1722-1782), lieutenant général des armées du roi, directeur des haras, gouverneur du château de Vincennes, propriétaire du château des Ormes, époux de Marie Jeanne Constance de Mailly d’Haucourt (1734-1783), fille du Maréchal Augustin Joseph de Mailly (né en 1708, guillotiné en 1794), nièce de Colbert et épistolière célèbre.

Chateau de la Tourbalière 01

Nouveau château au 18ème siècle (carte postale Ph. G.)

Leur fille aînée : Marie Marc Aline Voyer d’Argenson (1764-1781 épousa Paul Hippolyte de Murat, né en 1768 à Périgny-en-Aunis, et lui apporta la Tourballière en dot. C’est lui qui fit construite le nouveau château. Leur fils, Adrien de Murat, décédé en 1856 à la Tourballière, avait aussi une propriété foncière à Noyers, commune de Nouâtre et il était un des « dix plus imposés de la commune ». (Voir ici)

Nouveau château de la Tourballière (photo PCIL)

Ce nouveau château avait une façade à double colonnade dorique, surmontée d’un fronton triangulaire orné d’un blason losangé tenu par deux lions, avec la devise « sans nombre ».

Nouveau château (photo André Montoux)

Ce magnifique château, que l’on voit encore sur les cartes postales, est aujourd’hui complètement en ruines.

Nouveau château (octobre 2013)

Une personne a commenté “La Celle Saint Avant

  • maguin claudine a écrit le :

    je suis tres contente d avoir trouvé ce site!!! en effet cevillage est celui de mes grands parents maternels et arrieres grands parents les parents de ma grand mere etaient employés au chateau de la tourballiere comme cuisiniere et cocher!!!! grand mere armandine y est née! la lignée du coté de mon grand pere daniot a exercé. le metier de menuisier . ils habitaient pres de la boucherie dans l ancien relais de l image. je n ai jamais rien trouvé sur ce site historique qui devait etre un relais de poste .au musée de la poste a paris il existe une carte de tous les relais de poste mais on y indique un relais a port de piles…… si vous aviez des elements de recherches je serais ravie merci encore

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis