Chargé

Ce toponyme vient du gallo-romain Carradiacus ou « domaine de Carradius ». Une forteresse y fut édifiée dès le 11ème siècle et fut modifiée au 14ème. Le château actuel, avec la chapelle Sainte-Catherine, date du 16ème siècle. Ce fief, relevant du château de Chinon, appartenait au début du 15ème siècle à Guillaume de la Barre, qui rend aveu au roi, en 1419, pour les fiefs de Mons et de Chargé ; son fils René de la Barre, est également seigneur de la Baraudière et le fils de ce dernier Fiacre de la Barre, épousa en 1500 Catherine du Plessis-Richelieu. Leur petit-fils, Nicolas de la Barre, seigneur de Chargé et de Contray, chargé de la garde du château de Chinon, fut l’un des 100 gentil’hommes de la Maison du Roi.

Chargé (sept.2017)
Chargé (sept.2017)

En 1700, la famille de la Barre de la Baraudière vendit le fief à René du Trochet ; par la suite le fief passa à la famille Doucet, alliée de la famille Bouin de Noiré puis à Fortuné Guillon de Rochecot (allié de cette même famille) qui le vendit en 1779 à  Denis Laurent Thinault, lieutenant des eaux et forêts de Chinon, qui lui-même le revendit en 1787 ) Anne Françoise Lenée, mère de Charles Chalumeau (1781-1840), littérateur Chinonais, auteur de Comédies, fables et contes.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis