Histoire

Le nom de cette paroisse apparaît pour la première fois sous la forme « Ecclesia de Turre », dans la charte 342 (1106) du cartulaire de Noyers, dans laquelle il est dit que Boson, frère et héritier de Raoul des Fourneaux, donna à l’abbaye de Noyers la moitié de l’église de La Tour (Saint-Gelin) et de l’église de Courcoué, qui appartenaient à son frère, tué vers 1102 lors du siège de Marmande par Aimery de Faye, suzerain de Raoul des Fourneaux. 

Vue générale (août 2014)
Vue générale (août 2014)

On trouve ensuite le toponyme La Tour de Sainct Gelin en 1408 et La Tour Sainct Gelin en 1480. La paroisse de La Tour-Saint-Gelin dépendait de l’Élection de Richelieu, pour sa plus grande partie et de l’Élection de Chinon pour le reste. En 1832, la Néronnerie, le Grand-Creuilly et une partie du Petit-Creuilly, auparavant dans la commune de Courcoué, furent rattachés à La Tour-Saint-Gelin, ainsi que la Ménardière et l’autre partie du Petit-Creuilly, auparavant dans la commune de Lièze.

Oiré (février 2016)
Oiré (février 2016)

Le hameau d’Oiré est cité en 1184 sous la forme « Oere, in parochia de Turre ». Ce toponyme qui vient du gallo-romain Auriacum ou domaine d’Aurius (le Doré) indique que ce lieu était peuplé à l’époque gallo-romaine.

Un autre domaine existait aussi au Grand Creuilly (voir ci-après, page 6).

Le Grand Creuilly (février 2016)
Le Grand Creuilly (février 2016)

Le premier seigneur connu est, au 15ème siècle, Charles II de la Jaille (voir Annexe : page 9). Après l’assassinat de Simon II de la Jaille, au milieu du 16ème siècle, la seigneurie passa à Olivier Brossin, seigneur des Rosiers (voir Pouzay) puis à son fils Louis Brossin de Méré (mort en 1572), gouverneur de Loches, époux de Jeanne Gédouin de Thaix, dame de Sepmes.

Centre du bourg (février 2016)
Centre du bourg (février 2016)

Au 17ème siècle, le seigneur de La Tour Saint-Gélin est François de Rigné (mort en 1682). Sa fille Angélique de Rigné, dame de La Tour Saint-Gélin,  épouse Pierre de La Jaille, seigneur de Doucé et leur fille Perrine Félicité de la Jaille épouse en 1733 Gabriel du Chilleau, qui devient seigneur de La Tour Saint-Gélin. Leur petit-fils : Gabriel Jean Baptiste Marie du Chilleau, capitaine de dragons, grand sénéchal d’épée, sera le dernier seigneur de La Tour Saint-Gelin en 1789.

Une personne a commenté “La Tour Saint-Gelin

  • Baudry Philippe a écrit le :

    Bonjour,
    J’ai des ancêtres à la Tour Saint Gelin : Auriez-vous des informations et pouvons-nous garder le contact

    Gervais Baudry
    Ne le 06.06.1641 à La Tour St Gelin
    Décédé le 04.02.1691 à La Tour St Gelin marie le 09.02.1691 à Champigny sur Veude
    Enfants autres que René
    Martin 1670 1744
    Vincent entre 1690 et 1741
    Louis vers 1693
    Anne entre 1695 et 1741

    Fils de Vincent Baudry sabotier
    Ne à La Tour St Gelin en 1598
    Y décédé le 10.05.1674
    Y Marie entre 1627 et 1641 avec
    Perrine Maillet
    Nez à La Tour St Gelin le 13.04.1607
    Y décédé le 30.12.1674
    Fille de
    Antoine Maillet ne avant 1586
    Et petit fils de Étienne Maillet décédé à La Tour St Gelin avant 1606, Marie à N. Y.
    LEDIT Antoine Marie le 04.07.1606 a La Tour St Gelin acec
    LOUISE CALLARD née a La Tour St Gelin avant 1586

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis