La Noblaye

Ce grand château du 16ème siècle, largement modifié au 19ème siècle, et dans lequel on peut louer une chambre d’hôte, a probablement remplacé un château beaucoup plus ancien, édifié sur des bâtiments gallo-romains, dont on a retrouvé des vestiges.

Le premier seigneur connu est Méry I de Chezelles, qui épousa vers 1430 Perrine de Chargé. Leur fils Méry II de Chezelles épousa vers 1450  Perrine de Lermenière. Gilles de Chezelles, frère cadet de Méry, participa à la Ligue du Bien Public.

La Noblaye (carte postale)
La Noblaye (carte postale)

Le fils de Méry II : Mathurin de Chezelles épousa vers 1480 Françoise Guelen et fut le père de René de Chezelles, qui épousa vers 1520 Gabrielle de Chouppes et fut le père de Jacquette de Chezelles, qui épousa en 1549 Jacques Sanglier, exempt (officier) des gardes d’Henri II, qui devint seigneur de la Noblaye.

La Noblaye resta la propriété de la famille Sanglier jusqu’à la Révolution et en 1811, le château fut vendu à Augustin Mestayer de la Rancheraye.

Ce château servi de cadre au téléfilm de Claude Santelli : Le Chandelier, adaptation de la pièce d’Alfred de Musset.

2 ont commenté “Lémeré

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis