Les Gaudrées et Munet

Non loin du bourg, le manoir du fief appelé Les Gaudrées ou Les Gaudries, date du 18ème siècle et a lui aussi un pigeonnier carré

 

Les Gaudrées (sept. 2016)
Les Gaudrées (sept. 2016)

Au Munet, à la limite entre Lémeré et Champigny-sur-Veude, se trouvent deux propriétés, d’où l’appelation Les Munets, que l’on trouve chez André Montoux, qui indique avoir vu sur la maison principale un cadran solaire portant l’inscription MAL QUI N’A PLUS MAL QUI N’A Le Roy mais celui-ci n’est pas visible de l’extérieur. L’édifice, qui date de la fin du 15ème siècle et qui a été modifié au 18ème, était le centre d’un fief, qui appartenait en 1757 à N. Renault de Terrefort, conseiller au bailliage de Chinon et en 1767 à Joseph Laillault, sénéchal de L’Île-Bouchard  et capitaine-gouverneur du château.

Les Munets (photo André Montoux, 1979)
Les Munets (photo André Montoux, 1979)
Munet (sept. 2016)
Munet (sept. 2016)


2 ont commenté “Lémeré

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis