3 ont commenté “Ballan-Miré ou Les batailles de Poitiers

  • Thierry Teinturier a écrit le :

    Je me suis souvent promené sur l’ancienne voie romaine qui passe encore, en son ancien état, avant et après le Vieux Poitiers gallo romain, jusqu’aux champs où se serait déroulée cette bataille, pour certains historiens, c’est à dire dans la petite dépression (des champs en culture aujourd’hui) dominée par la ferme de la Brosse, à l’est de Moussais la Bataille qui n’est qu’un lieu-dit. Il y a qqs années, le Conseil général s’est donné les moyens, avec des universitaires, d’édifier une petite esplanade explicative dominant tous ces lieux. (Il faut prendre le chemin de la Baudette à Pied sec. C’est balisé et il n’y a pas de problème pour trouver cette esplanade.) Les explications proposées sont en Français, Anglais et Arabe si ma mémoire est bonne. C’est vraiment très instructif, et ils ont eu l’honnêteté de préciser que si il n’y avait pas  »consensus absolu », ces lieux présentaient la meilleure situation face aux textes malgré tout.
    Les landes de Charlemagne à Ballan Miré, cela reste une autre hypothèse. A chacun de se faire son idée… Mais il est vrai, comme le rappelle l’auteure Aude Cirier, que ces faits sont connus sous le nom de la bataille de Poitiers et non la bataille de Tours. Le Vieux Poitiers, qui était une très importante cité gallo-romaine, n’est qu’à deux kilomètres plus au nord. La voie romaine y conduit le promeneur…

    Répondre
  • Michaël a écrit le :

    Existe t’il des précisions sur les armes retrouvées aux Landes de Charlemagne ? Car si elles ont été identifiées comme étant d’origine musulmane, cela prouverait de manière certaine que la « bataille de Poitiers » s’est en réalité déroulée à Ballan-Miré.

    Répondre
    • a écrit le :

      Plusieurs historiens parlent des armes maures trouvées aux Landes de Charlemagne (voir par exemple l’article des MM Léon Levillain et Charles Samaran dans le Bulletin de l’école des Chartes, 1938) mais, il est vrai, que je n’ai pas trouvé de références précises sur la localisation actuelle de ces armes.
      Depuis plus de 100 ans, les historiens se disputent au sujet de la localisation de cette bataille. Pour ma part, me fondant sur des témoignages locaux, je pense qu’il y a eu 3 batailles et que la 3ème et dernière s’est passée près de Sainte-Maure de Touraine. Voir http://www.litteratur.fr/communes-de-touraine/les-batailles-de-poitiers/2/

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis