Histoire de la commune 

 

Le nom de cette commune apparaît pour la première fois en 1188, dans une charte du chapitre de Saint-Mexme, à Chinon, sous la forme « Terra de Ligreio ». Ce toponyme vient du gallo-romain Ligeriacum ou « domaine du Riverain de la Loire ». D’autres toponymes, comme Sassay, venant de Sattiacum ou « domaine de Sattius » ainsi que Vouguet, de Valdeniacum ou « domaine de Waldenius » (patronyme germanique), indiquent qu’il y avait là aussi des domaines agricoles gallo-romains.

Dolmen du Carroir-Non-Air (sept 2016)
Dolmen du Carroir Bon Air (sept 2016)

Mais la région fut occupée dès le néolithique, comme le montre le Dolmen du Carroir Bon Air, de 7 mètres sur 3.50 mètres. À l’entrée du Dolmen on peut voir trois dalles, qui pourraient être les vestiges d’un portique démantelé. Ce très beau Dolmen a été classé monument historique en 1887. Son accès très facile est indiqué sur le bord de la route.

Le fief de Ligré appartenait,  en 1681 à Maurice Picault et en 1695 à Jean II Picault (1663-1707), commissaire du roi et prévôt provincial de Touraine ; ce dernier, fils de Jean I Picault et de la pieuse Marie Daguindeau, de Chinon, d’un caractère libertin, violent et dissipateur, fut révoqué de sa charge ; accusé de vol, il fit trois ans de prison mais, suite aux prières de sa mère, il se convertit et entra, en 1703, à l’abbaye Notre-Dame de la Trappe, où il devint frère Moyse.

En 1778, le seigneur de Ligré était Fortuné Bouin de Noiré, chanoine de Saint-Mexme à Chinon, seigneur de La Roche-Clermault et de Sassay (voir ci-après Famille Bouin et Sassay).

En février 1983, un souterrain refuge fut découvert à 450 mètres au nord-est de l’église et à 400 mètres du dolmen, au lieu-dit Les Pièces du chemin neuf. Un autre souterrain-refuge existe au Quellay (voir ci-après).

Hôtel et gare de Ligré-Rivière (nov. 2013)
Hôtel et gare de Ligré-Rivière (nov. 2013)

La voie ferrée qui allait de Port-Boulet à Port-de-Piles bifurquait vers Richelieu, juste après la gare de Ligré-Rivière, située aux Roches-Saint-Paul, et près de laquelle il y avait un grand hôtel-auberge. 

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis