Église Notre-Dame

L’église Notre-Dame, élevée au 12ème s. en remplacement d’une chapelle dédiée à Saint Pierre, Saint Paul et la Vierge, fondée en 987, dans la paroisse de Tauxigny, par Thibault, abbé de Cormery, fut détruite par un incendie en 1899 puis reconstruite en 1904 par Charles Guérin, qui conserva cependant le clocher.

Église de Louans (juin 2017)
Église de Louans (juin 2017)

Les murs de la nef étaient recouverts de fresques du 12ème s. retrouvées sous un badigeon en 1891 par l’abbé Couratin : elles ont disparu dans l’incendie de 1899 et il n’en reste que 2 clichés représentant des apôtres.

Le maître-autel fait par un sculpteur de Parthenay a été copié sur celui de Saint-Branchs.

 

 

Église de Louans
Église de Louans
Église de Saint-Branchs
Église de Saint-Branchs

Les vitraux viennent des ateliers Lobin et Florence, sauf ceux de l’abside, réalisés par Antoine Lusson, célèbre maître-verrier parisien et celui de la chapelle N.D. de la Salette, qui est de Lux Fournier.

Vitrail de Lux Fournier
Vitrail de Lux Fournier

Extrait de http://louans.free.fr/village/histoire.htm (site de la commune).

« En 1867, une guérison miraculeuse est attribuée, à Louans, à l’intercession de Notre-Dame de la Salette ; en août, l’abbé Couratin fait ériger dans l’église un autel consacré à ce culte, avec une représentation de la Vierge et des deux petits bergers, par les ateliers de l’abbé Brisacier (architecte du diocèse de Tours) ; une importante procession se met en place, le dimanche suivant le 19 septembre, anniversaire de l’apparition. Après l’incendie de 1899, l’abbé Doré consacre une des chapelles de l’église à la Vierge de la Salette ; un autel est créé par Justin Leblois, plâtrier à Louans, et par Georges Giraud, artiste peintre. Cet autel est offert par la famille Bargeot. L’église acquiert ensuite une chasuble (1919), une cloche (1924) et un vitrail (Lux Fournier, 1931) dédiés à la Vierge de la Salette et portant sa représentation. Lors du pèlerinage, qui a toujours lieu le dimanche le plus proche du 19 septembre, une statue de plâtre de la Vierge de la Salette était portée en procession. Ayant été endommagée, cette statue, restaurée et conservée dans l’église, est aujourd’hui remplacée par une statue en bois sculptée par un artiste local. »

Chapelle N.D. de la Salette
Chapelle N.D. de la Salette

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis