LA ROCHE

La Roche (décembre 2013)

Si l’on prend la D911 en direction de Draché, on longe le Réveillon et l’on passe à côté de la Fontaine Sainte-Barbe (à 2km du bourg) où les paroissiens faisaient des processions pour obtenir la pluie ; avant le carrefour avec l’ancienne nationale 10, aujourd’hui D910, où il y a une stèle en souvenir du massacre, une petite route menant à la Roche, anciennement « hôtel et maison fort de la Roche-Ramé » comme il est dit dans un texte de 1557. Les bâtiments ont disparu à l’exception d’un pigeonnier carré du 16ème siècle ; pourtant, on célébrait encore la messe dans la chapelle du château en 1787. Ce fief appartint de 1395 à 1525 à la famille de la Jaille, propriétaire également des seigneuries de Crissay, de Crouzilles et de La Tour Saint-Gelin ainsi que du château de la Motte à Marcilly (voir ici). Sur la famille de la Jaille (voir ici). Au 18ème siècle, il appartenait à la famille d’Argenson (voir ci-après).

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis