LA CHAPELLE

Quand on revient de la Pierre du Faon vers le centre de Marcé, on passe à un carrefour ; la route à gauche conduit à la Chapelle (tout de suite après le carrefour) puis au moulin de Liaunay (Liaunai, sur la pancarte) ; il y a, dans ce carrefour, une croix de mission et un « curieux assemblage de pierres, indique le Patrimoine des Communes d’Indre-et-Loire, sûrement très ancien, probablement un montoir destiné à faciliter la mise en selle des cavaliers ». La pierre du dessus étant percée en son centre, je pense qu’il s’agit plus vraisemblablement de la base d’une croix métallique qui a disparu.

La Chapelle, autrefois (voir la croix templière au-dessus de l’entrée)

Il y a là une chapelle fondée au 17ème siècle par Philibert Berland (voir la Louère) et dédiée à Notre-Dame d’Auvergne (pourquoi ?). Au-dessus de la porte, se trouve une croix pattée ou croix des templiers ; cette croix est beaucoup moins visible depuis la restauration de cette chapelle où une procession se rendait avant-guerre.

La Chapelle aujourd’hui (février 2014)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis