NOIRÉ

Le château, du 17ème siècle, a été remanié au 19ème. Le cadran solaire gravé, dit-on, par le Père Eusèbe, desservant la chapelle du château avant la Révolution, semble avoir disparu. Ce cadran solaire portait la mention : Quota sit hora petis/Dum petis hora fugit (tu demandes quelle heure il est/Mais tandis que tu fais cette demande, l’heure s’enfuit). Un pigeonnier massif, sur porche, se trouve dans la ferme du château. Voir la partie histoire.

Photo Montoux 1975
Photo Montoux 1975
Pigeonnier de Noiré (janvier 2016)
Pigeonnier de Noiré (janvier 2016)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis