Le nom de cette commune apparaît pour la première fois, à la fin du 6ème siècle, chez Grégoire de Tours, sous la forme Vicus Montis Laudiacensis, signifiant « Agglomération du Mont du domaine de Laudius ».

Des pointes moustériennes du paléolithique ont été découvertes à la Maison Marchandelle, près de la route de Saint-Aignan ou D 40, au sud-est du bourg.

Des outils (grattoirs, lames, burin, etc.) du néolithique ainsi que des pointes de flèche et des haches polies ont été trouvées aux Bouvineries (est) et à Vélanger (sud-est).

 

n°2 et 3 haches polies des Bouvineries (dessin G. Cordier)

Près des Bouvineries, en face de la Tuilerie (est du bourg), deux haches polies en silex ont été draguées dans le lit de la Loire ; voir Gérard Cordier : quelques trouvailles néolithiques tirées de la Loire, in RACF 12.3.4, 1973.

Hache de combat (dessin G. Bastien)
Hache de combat de Vélanger (dessin G. Bastien)

Près de Vélanger (sud-est), dans les douves du château de la Bourdaisière, le jardinier trouva vers 1953 une hache de combat ou bipenne en roche grise, avec des traces de polissage ; voir Gilbert Bastien : Note sur une hache de combat trouvée à Montlouis-sur-Loire, in Bulletin de la Société Préhistorique Française (BSPF) 6.3.6, 1966.

En 1982, Jacques Dubois photographia des cercles protohistoriques dans la plaine alluviale, près du pont de chemin de fer sur la Loire, à l’ouest du bourg.

Ancienne voie à Husseau (février 2020)
Ancienne voie à Husseau (février 2020)

Les toponymes suivants sont d’origine gauloise :

Husseau (à l’est), venant de Uxellos (lieu élevé), cité en 1124.

Nouy (au sud-est), venant de Novientum (agglomération nouvelle).

Thuisseau (au sud-ouest), venant Tutialo (champ de Tutius), cité en 1239.

Les toponymes suivants indiquent l’existence d’une domaine agricole gallo-romain :

Greux (au sud-ouest du bourg), venant de Grussiacus ou « domaine de Grussius », toponyme cité en 818 sous la forme Villa Grussio et en 916 sous la forme Villa Grusso.

Rillé (au sud-est), venant de Rilliacus ou « domaine de Regulius (patronyme gaulois) ».

 

Greux (février 2020)
Greux (février 2020)

Selon le Dictionnaire des Communes de Touraine (CLD 1987), publié sous la direction de Jean-Mary Couderc, des fragments de céramique commune et sigillée, de tuiles et d’amphores se trouvant sur le site néolithique de Vélanger indique que ce site fut occupé jusqu’à l’époque gallo-romaine et qu’il y avait là une villa.

Ancienne voie à La Barre (février 2020)
Ancienne voie à La Barre (février 2020)

Selon ce même dictionnaire, la voie gallo-romaine qui longeait la rive gauche de la Loire traversait le territoire de cette commune en étant repris par la D 283 qui passe à la Barre puis à Saint-Brice, avant de continuer vers La Ville-aux-dames. Au moyen-âge, cette route était appelée le Grand Chemin et Louis XIII l’emprunta pour aller de Paris à Nantes en 1614.

Ancienne voie à Saint-Brice (février 2020)
Ancienne voie à Saint-Brice (février 2020)

Quand on est sur le quai Albert Baillet (D 751) au bord de la Loire, à l’est du bourg, on peut voir des habitats troglodytiques, dont certains furent des abris sous roche néolithiques.

Habitats troglodytiques (février 2020)
Habitats troglodytiques (février 2020)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis