LE BOURG

On arrive ensuite dans le centre de la commune, où l’on peut voir :

Église Saint-Vincent, construite au 11ème siècle (façade ouest) et modifiée aux 13ème puis au 16ème siècle, avec notamment la construction, à gauche du chœur, de la chapelle des Barjot de Roncée, dans laquelle une inscription indique « l’an 1619 a été parachevée la chapelle de Roncée : on peut voir un cadran solaire sur le mur sud. Pour la visiter, se renseigner à la mairie ; vitraux de Lux Fournier à l’intérieur.

Église Saint-Vincent (juin 2013)

Le Pavillon (ancien presbytère du 17ème siècle) présente un cadran solaire en ardoise qui porte les inscriptions suivantes: en haut: « Par Sir Janson[1], 1786″;  à gauche, dans le premier croissant de lune: « Chambre à louer »; à droite, sous le soleil: « Sois bien faisant comme moi » et en bas: « Je ramène l’aurore et reviens sur mes pas. Passant tu vis tu meurs et tu n’y penses pas ». Par testament du 1er septembre 1669, Martine Deffray légua au curé de Panzoult et à ses successeurs sa maison appelée le Pavillon de Panzoult pour en faire la cure. La date de construction de la maison n’est pas connue mais elle peut être datée de la fin du 16ème siècle ou du premier quart du 17ème siècle. Les cheminées sont plus tardives.

Le Pavillon (juin 2013)

3 ont commenté “Panzoult

  • GOUSSET Guy a écrit le :

    Bonjour,

    Veuillez noter le nouveau numéro de téléphone des Arpenteurs Panzoultais : 02-47-95-27-24

    Merci.

    Le Président

    Répondre
  • Philippe DURAND a écrit le :

    Bonjour,

    Très bel article sur le village de Panzoult qui sera certainement mon prochain but de visite pour la fête des vignerons. Merci de me préciser votre date pour 2014.

    A noter que je descend des familles suivantes mariées à Panzoult:
    ROSSARD x en 1645 à COSSON, en 1681 à BRIAU, en 1706 à REVERS, en 1731 à GUILLERET (de l’Ile Bouchard)
    en 1767 à CHAUVEAU, dont une fille x DESVIGNES (de St Epain)

    Courtoisement

    Répondre
  • Ludovic PACHET a écrit le :

    Bonjour,
    Pour compléter, le manoir du petit Croulay, le couvent, et l’ensemble de la chapelle de la Madeleine ne sont pas accessibles car à l’intérieur d’une propriété de chasse privée.
    Cordialement

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis