Le nom de cette commune, située à l’est de Tours, sur la rive droite de la Loire, apparaît pour la première fois en 845 dans les Actes de Charles II le Chauve, sous la forme Pociacus ou « domaine de Poccius ».

L'ancienne voie traversait le bourg
L’ancienne voie traversait le bourg

Plusieurs haches polies néolithiques ont été trouvées sur le territoire de la commune : deux à La Mazère (OSO du bourg), une aux Fougerets (S) et une dernière dans la Loire, en face des Fougerets.

Ce site des Fougerets a été aussi occupé à l’époque du bronze (poteries datées par Gérard Cordier) puis à l’époque gauloise, comme l’indiquent les nombreuses sépultures de corps en position repliée, découvertes par l’abbé Blaive, curé de Limeray entre 1872 et 1898. Ce dernier trouva aussi au même endroit des fragments d’amphores et de poteries datés du 1er siècle avant JC au 2ème siècle après.

P1190086

Deux voies antiques traversaient d’est en ouest le territoire cette commune :

La plus ancienne, peut-être gauloise, entre la Loire et la Cisse, passait au nord des Fougerets, puis à La Varenne, où elle est encore visible, au Prieuré, à Villeret, du gallo-romain Villaris ou « ensemble de domaines ruraux » et était continuée à Nazelles-Négron par le chemin des Poulains. Il se peut aussi que, des Fougerets, une voie conduisait à un gué sur la Loire, permettant de rejoindre la voie qui longeait la rive gauche.

Château de Fourchette (photo wikipedia). L'ancienne voie est reprise par l'allées entre le château et les jardins
Château de Fourchette (photo wikipedia). L‘ancienne voie est reprise par l’allée entre le château et les jardins.

 

L’autre, la grande voie allant d’Orléans à Angers, aménagée ensuite pour échapper aux crues de la Loire, était plus au nord, en bordure de coteau, passait à Fourchette, puis au Ménard, au château de Fourchette, dans le bourg, à La Mazère et à Perreux ; elle est reprise en partie par la D 1 mais aussi par des chemins plus anciens, comme celui situé entre Fourchette et Le Ménard ou comme, avant La Mazère, la rue du Cheval Rouge, bordée d’habitations troglodytiques.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis