Le nom de cette commune, située de part et d’autre de l’Indre, au sud-ouest de Tours, apparaît pour la première fois au 6ème siècle, chez Grégoire de Tours, sous la forme Rotamagus vicus, venant du gaulois Rotomagos signifiant « le Marché du Gué ».

Selon le Dictionnaire des Communes de Touraine, des bifaces et des racloirs du paléolithique inférieur ainsi qu’un vase protohistorique ont été découverts dans une sablière aux Aunays mais ce site se trouve sur la commune de Saché (voir cette commune).

Biface du paléolithique inférieur (muséum de Toulouse)
Biface du paléolithique inférieur (muséum de Toulouse)

L’article intitulé Les sites mégalithiques d’Indre-et-Loire dans Wikipedia indique deux sites à Pont-de-Ruan : La Pierre au Trésor et les Tombes du Bois-des-Plantes mais sans indiquer leur géolocalisation.

La Pierre au Trésor est peut-être le menhir figurant sur la carte IGN, dans le centre de la commune, au bord de la Thilouze, à côté de Méré, qui apparaît en 860, dans le cartulaire de Cormery, sous la forme Mariacus villa ou « domaine de Marius ». Il existe en France quelques autres Pierres au Trésor, qui, selon la légende, se soulevaient le jour de Noël pour laisser apparaître le trésor dissimulé sous elles.

Quant aux Tombes du Bois-des-Plantes, il s’agit peut-être du dolmen du Bois des Plantes (à Artannes-sur-Indre), qui a été détruit vers 1820 ; on y a trouvé un squelette d’homme, quatre couteaux en silex et deux vases en terre noire.

Trois voies gallo-romaines traversaient le territoire de la commune : les deux voies suivant les rives de l’Indre et la grande voie sud/nord reliant Bordeaux au Mans.

La Croix Billette (août 2010)
La Croix Billette (août 2010)

Cette dernière, après avoir été reprise par le Chemin Ferré (commune de Thilouze) est continuée par la rue de la Châtaigneraie, qui arrive à La Croix Billette, puis par la rue de la Corne d’or ; après la traversée de l’Indre, elle est reprise par la D 17, puis, après L’Alouette, par la D 8, qui se dirige vers Ballan-Miré.

Le Chemin des Aunays (mai 2011)
Le Chemin des Aunays (mai 2011)

À La Croix Billette, toponyme qui indique un ancien octroi entre Pont-de-Ruan et Saché, la voie sud/nord croisait la voie suivant la rive gauche de l’Indre, qui, sur la commune, est reprise par le chemin Fontaine du Carrosse, puis par l’avenue de la Vallée du Lys, puis par la D 17 et, après La Croix Billette, par le Chemin des Aunays, sur la commune de Saché.

Manoir de Vonnes en 1936
Manoir de Vonnes en 1936

À L’Alouette, la voie sud/nord croisait la voie suivant la rive droite de l’Indre, qui, après Artannes, est reprise par la D 17, puis, après L’Alouette, par la D 84, qui passe près de l’ancien prieuré de Vonnes (du gaulois Votanum ou « propriété de Votos »), devenu un château, qui, sous le nom de Clochegourde, est la résidence de Mme de Mortsauf, héroïne du Lys dans la vallée de Balzac ; la voie passait ensuite au Château Robin, avant d’arriver sur la commune d’Azay-le-Rideau.

Voie entre Pont-de-Ruan et Azay-le-Rideau (avril 2020)
Voie entre Pont-de-Ruan et Azay-le-Rideau (avril 2020)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis