CHENEVELLES

Près de là, dans le hameau de Chenevelles (du latin canabis = chanvre), où il y avait un prieuré dépendant de l’abbaye de Noyers  ainsi qu’un moulin, sans doute destiné à assouplir les fibres de chanvre, cultivé dans la région comme l’indique le toponyme, on peut deviner, au pied d’un grand chêne au bord de la Vienne, les restes d’un grand dolmen appelé la Pierre levée ; la dalle de ce dolmen faisait 5 m. sur 2,50 m. et on a trouvé à son abord des fragments de poignards-lames et de pointes de flèches ainsi que deux haches polies ; il est aujourd’hui presque entièrement enterré mais un ancien habitant de Talvois se souvient être passé sous ce dolmen quand il était enfant. 

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis