LES ROZIERS

En prenant la route qui part à droite entre Chenevelles et le centre de Pouzay on arrive à la belle propriété des Roziers, qui était aussi un fief dépendant du seigneur de Nouâtre ; la seigneurie appartint au 15ème siècle à Antoine Brossin (cité en 1458), époux de Jeanne de la Mairie, puis à Pierre III Brossin (cité en 1491), gouverneur de Craon en Anjou puis à Olivier Brossin (cité en 1501) qui épousa Madeleine Cleret, dame de Méré (près de La Guerche) ; en 1545, leur fils : Louis I Brossin de Méré, gouverneur de Loches et de Beaulieu, seigneur de Sepmes, vendit le fief à Antoine de Jussac, seigneur de la Morinière (à Andrezé, dans le Maine-et-Loire), fils de Jean de Jussac, tué à Pavie. Cet Antoine eut deux fils : François, seigneur de la Morinière et des Roziers, qui épousa en 1566 Isabeau de Pomart, dame de Rilly et de La Celle-Saint-Avant ainsi que Charles, seigneur de Beaufort puis des Roziers ; en effet la fille de François : Françoise de Jussac, dame des Roziers, eut l’autorisation d’épouser en 1609 son oncle Charles et ils eurent un fils : Louis de Jussac, seigneur de Beaufort et des Roziers (voir aussi La Celle-Saint-Avant). Les constructions actuelles datent du 16ème siècle.

   

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis