Le fief voisin de la Tour, cité dès 1070 dans le cartulaire de Cormery sous la forme « turris Eblonis » fut appelé au 16ème siècle la Tour Rouardière ou Brouardière.

La Tour Rouardière (mai 2017)
La Tour Rouardière (mai 2017)

Les seigneurs de ce fief furent les suivants : en 1390, Jacques de Pocé (inconnu par ailleurs) ; en 1466, Jean Bonnart : échevin de Tours ; en 1475, Gilles de Brion (ne pas le confondre avec un autre Gilles de Brion, frère de Simon de Brion, pape de 1281 à 1285) : bourgeois de Tours, receveur de la ville, seigneur également du fief voisin de l’Échardon ; en 1487, Jean Morin : receveur général du Poitou, époux d’Andrée de Montbazon, veuve en 1505 (leur fille, Marie Morin, épousa en 1514 Antoine II de Rancher, ambassadeur en Turquie pour le roi Henri II) ; en 1583, Simon Trotereau, de la même famille que le seigneur de la Richardière ; en 1607, Jean du Plessis, capitaine des gardes de Charles de Bourbon-Soissons,  Prince de Condé : en 1631, Marie Rouault, veuve de René du Plessis.

L'Échandon (mai 2017)
L’Échandon (mai 2017)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis