Montchenin : ce fief, cité vers 1025 dans le cartulaire de Cormery sous la forme Mons Caninus, est indiqué dans tous les documents comme faisant partie de la paroisse de Saint-Branchs mais aujourd’hui le château est situé sur la commune d’Esvres-sur-Indre tandis que la grange dîmière est sur la commune de Saint-Branchs.

Montchenin (mai 2017)
Montchenin (mai 2017)

Selon le dictionnaire de Carré de Busserolles, le fief de Montchenin aurait été donné, au 11ème siècle, à l’abbaye de Cormery par un seigneur de Nouâtre, nommé Méry mais il s’agit en fait de Malran, fils de Marric, ami de l’abbé Richard, comme l’indique la charte 36, datée entre 1026 et 1047, du cartulaire de l’abbaye de Cormery.

Le château, détruit et saccagé par les anglais en 1358 puis en 1412, fut reconstruit en 1521 par Denis Briçonnet, abbé de Cormery, évêque de Saint-Malo et de Lodève, qui y mourut en 1535.

Grange dîmière de Montchenin (mai 2017)
Grange dîmière de Montchenin (mai 2017)

Il a été en grande partie rebâti au 19ème siècle et il abrite aujourd’hui une clinique psychiatrique.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis