ROUGEMONT

Derrière cet ancien couvent, une petite route conduit au lieu-dit les Perrotins, et de là, en continuant à pied, on peut trouver, tel un fantôme au milieu des arbres, le moulin de Rougemont, qui est du type moulin-cavier : moulin à vent, dont le corps mobile, appelé hucherolle et supportant les ailes, reposait sur une maçonnerie conique construite sur une cave (d’où le nom), qui abritait les appareils de mouture. On peut encore voir, dans la région, à Bléré, un moulin-cavier restauré : le moulin des Aigremonts. S’il y a bien de nombreux graffitis sur les montants de la porte d’entrée de la cave, les trois noms des soldats prussiens (voir la partie Histoire) ne sont plus identifiables.

 

Moulin de Rougemont
Moulin de Rougemont (septembre 2009)

Une personne a commenté “Saint-Epain

  • pmd a écrit le :

    Quatre villae gallo-romaines se trouvaient sur le territoire actuel de Saint-Épain :
    Épeigné de Spaniacum = domaine de l’Espagnol
    Le Biré de Burriacum = domaine du Rouquin
    Peigné de Paniacum = domaine du Pain
    Vrillé d’Apriliacum = domaine de Celui qui est né en avril

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis