Le nom de cette commune située au nord-ouest de Tours apparaît pour la première fois au 9ème siècle, dans une charte de l’abbaye de Marmoutier, sous la forme Villa de Semblacio, signifiant « Domaine du domaine de Simplicius ». Ce domaine, où Foulques Nerra fit construire une place forte à la fin de 10ème siècle était voisin d’un autre domaine : le domaine de La Source, où Jacques de Beaune édifia son domaine au 16ème siècle et où, selon certains, il y aurait eu une fontaine sacrée à l’époque gauloise.

Château de La Source
Château de La Source

Le toponyme La Chambre-aux-Dames (au sud-ouest) évoque un dolmen disparu, qui, selon une légende assez répandue, était considéré comme une résidence des fées. Un autre toponyme : La Pierre-Ronde (à l’ouest) indique peut-être l’existence d’un autre mégalithe.

Un polissoir mobile a été découvert à Launay, à 1,5 km au nord-ouest du bourg.

Étang de Belleville
Étang de Belleville

Le toponyme Belleville (à 1 km à l’ouest de l’église) est cité en 1224 dans une charte de l’abbaye de Marmoutier, sous la forme Locus qui dicitur Bella Villa, soit « Lieu appelé le Beau Domaine », indique qu’il y avait là un site gallo-romain.

Un autre domaine gallo-romain existait peut-être à Gobelleville, signifiant « domaine rural de Gobeau »

VP2-entre-Saint-Roch-et-le-Serrain-1108a-copie_modifié-1

La voie gallo-romaine qui allait de Poitiers au Mans est encore bien visible ; venant de Saint-Roch, elle entrait sur le territoire de cette commune dans le Bois de Poillé, toponyme venant de Paulliacus ou « domaine de Paullius », avant d’arriver au carrefour des  5 croix sur Le Serrain, ancienne commune rattachée à Semblançay en 1821.

Dubois BSAT 38, 1978

À ce carrefour des 5 croix, une voie secondaire partait, au sud-ouest, vers Luynes, par l’ouest du Pilori, et vers la voie qui longeait la rive droite de la Loire ; il est possible aussi qu’une autre voie se dirigeât vers Tours par La Membrolle-sur-Choisille. (voir Jacques Dubois in BSAT 38, 1978 et 39, 1980).

Bulletin_de_la_Société_archéologique_[...]Société_archéologique_bpt6k6550431q (1)

Entre ce carrefour et Le Serrain, deux meules gallo-romaines et des monnaies romaines ont été trouvées.

BSAT 38 D

Après avoir traversé Le Serrain, la voie franchissait la Bresme (du latin Brennius, patronyme gallo-romain dérivé de Brennos, patronyme gaulois) au lieu-dit du même nom (commune de Sonzay) puis continuait vers Brèches.

1478367867-37-Semblancay-Serrain

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis