LE PUY DE SEPMES et LE CIMETIÈRE

De cet ancien fief situé, comme l’indique le nom, au point culminant de la commune, puy venant du latin podium signifiant « hauteur », il ne reste pas grand-chose, si ce n’est l’entrée piétonne de la porte monumentale. Au 15ème siècle, le seigneur en était Pierre de Barros, dont la fille Jeanne de Barros épousa Oyel de Baygnan, seigneur de la Grande Joumeraie (voir Histoire).

Le Puy-de-Sepmes (mars 2014)

Près de là, le cimetière a, comme souvent, une partie réservée aux tombes enfantines.

Cimetière (mars 2014)

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis