PRIEURÉ et RUE SAINTE-ANNE

En arrivant de L’Île-Bouchard, on voit, à droite à l’entrée de la commune, une petite place et un porche : c’est l’entrée de l’ancien prieuré, fondé au 10ème siècle, par l’abbaye bénédictine de Marmoutier de Tours ; ce prieuré fut incendié puis reconstruit à la fin du 11ème siècle (voir Histoire) ; de nouveau incendié en 1562 par les protestants, il fut relevé au 17ème siècle et abandonné après la Révolution.

Ancienne église du Prieuré (photo André Montoux)

Le premier porche conduit à un second porche qui débouche sur une placette fermée, où il n’y a plus guère de traces du prieuré ; par contre, le rue Sainte Anne conduit à la place Sainte Anne, où l’on voit bien l’ancienne église prieurale, avec son clocher, qui date du 15ème siècle ; mais ce sont des habitations privées. Sur cette place, un escalier permet d’arriver à la Vienne.

Ancienne église du Prieuré (juin 2013)

Dans la rue Sainte Anne, on peut voir, au début de la rue, à droite, un ancien puits et, au bout de la rue, à gauche, une ancienne enseigne de charpentier, représentant deux doloires. Une autre enseigne, de charron, peut être vue au n°7 de la rue Grande. 

Enseigne de charpentier, rue Sainte-Anne (juin 2013)

2 ont commenté “Tavant

  • tricas a écrit le :

    Bonjour , je viens de terminer une recherche approfondie sur les fresques de la crypte , et je suis en mesure d’apporter une explication générale et une interprétation de quasiment toutes les scènes.
    cordialement

    Répondre
  • bruno LIZEE a écrit le :

    Bonjour
    Je suis toujours surpris des interprétations définitives sur l’iconographie romane ! certaines sont improbables d’autres intéressantes et il ne faut pas oublier qu’elles sont souvent plurielles et que dans tous les cas nous avons perdu les clés.

    Répondre

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis