BOIZÉ

En reprenant la D760, en direction de Noyant, on devine, sur la gauche, le château de Boizé, du gallo-romaine Bosiacus ou domaine de Bosius (patronyme gaulois) ; ce fief est cité en 1094 dans la charte 233 du cartulaire de l’abbaye de Noyers. Le château actuel a été construit en 1832, à l’emplacement d’un autre château, dont le seul vestige est le moulin, transformé en château d’eau.

Château de Boizé (photo Martine Laîné)

Un peu plus loin, en face du Bois Brûlé, on voit le tertre évoqué dans la partie Histoire.

Voir aussi Tourainissime.

Laissez un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 
requis